HÔPITAL NORD OUEST

L’unité péri-opératoire gériatrique de l’Hôpital nord-Ouest de Villefranche sur Saône, une solution collaborative innovante au service de la personne âgée opérée 

 

Le vieillissement s’accompagne d’une diminution des réserves fonctionnelles, à l’origine d’états physiologiques qui rendent la personne âgée vulnérable : dénutrition, troubles cognitifs, perte de mobilité… Cette vulnérabilité peut entraîner des décompensations en cascade lors de situations médicales aigues.

Lors d’une intervention chirurgicale, les capacités de récupérations des personnes âgées sont de fait diminuées et sont à l’origine d’une augmentation des complications péri-opératoires : états confusionnels, infections nosocomiales, perte d’autonomie, augmentation de la durée d’hospitalisation.

Ces complications sont évitables par un repérage précoce, dans la phase préopératoire, des patients fragiles et permettent la mise en œuvre de mesures adaptées (choix de médicaments peu confusiogènes, prise en charge de la dénutrition, diminution des délais de prise en charge chirurgicale après un traumatisme, optimisation de l’hydratation des patient, surveillance et dépistage des états confusionnels).

 

L’unité péri-opératoire gériatrique s’adresse aux patients polypathologiques de plus de 70 ans devant bénéficier d’une chirurgie non programmée. Cette unité intègre une équipe médicale pluridisciplinaire au plus près des équipes chirurgicales, c’est-à-dire directement au sein des unités de chirurgie (médecin gériatre, médecin urgentiste, médecin polyvalent). La prise en charge des patients est de type gériatrique (incluant une évaluation médico-psycho-sociale) durant la totalité du séjour en chirurgie, y compris dans la période préopératoire.

Elle a pour objectifs d’optimiser la prise en charge de ces patients âgés, d’améliorer la fluidité de leur parcours de soins et de diminuer les risques liés à leur fragilité grâce à une évaluation précoce.

L’équipe soignante accompagne le patient de manière globale et partagée. Elle l’examine quotidiennement, elle évalue les traitements, prescrit les examens biologiques et paracliniques. L’équipe propose aussi une prise en charge des comorbidités, des dépistages (douleur, carences, dénutrition…), une réévaluation des ordonnances, accompagne et encourage la reprise de  l’autonomie après la chirurgie.

-Si la pathologie du patient et l’entourage le permettent, le retour à domicile est envisagé avec la mise en place d’un programme d’accompagnement au retour à domicile.

-Soit le patient vit en EHPAD et il peut retourner dans sa structure. Le gériatre contacte la structure afin de préparer le retour du patient.

-Soit le patient est isolé, son autonomie est insuffisante et il présente des complications post opératoires et nécessite une surveillance en milieu hospitalier, une orientation en Soins de Suite et Réadaptation (SSR) est envisagée. L’unité de MPO est adossée à une filière gériatrique complète, permettant de faciliter, en fonction des besoins du patient, une orientation adaptée, voire l’initiation d’un projet d’entrée en institution.

 

De nombreux avantages pour les patients.

Après 6 mois de déploiement les premiers indicateurs relèvent de nombreux avantages pour les patients et montrent :

-       une meilleure prise en compte des problématiques médicales, en particulier, la systématisation des bilans de chutes répétées et de la prise en charge du risque fracturaire chez les patients ayant subi un traumatisme osseux

-       une amélioration de la fluidité des parcours, notamment, une réduction des délais d’attente en SSR et une meilleure évaluation sociale permettant l’optimisation des conditions de retour à domicile.

LUNDI 2 NOVEMBRE 2020 - LYON

Théâtre Comédie Odéon - Conférences

InterContinental Lyon - Soirée

Organisé par

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux