Trophée coup de cœur du public 2021

Lundi 11 octobre, 8 trophées seront décernés à des acteurs dans le domaine de la santé. Le "Trophée coup de cœur du public" récompensera une candidature qui a particulièrement retenue l'attention du jury lors de la sélection. A vous, lecteurs et internautes de départager ces 3 projets / établissements. Le nom du lauréat sera annoncé en direct lors de la soirée.

À vous de voter pour le Trophée coup de coeur du public  !

Candidature 1

EQUILIBR’EMOI

« Un jardin partagé qui fait du bien »

Une barre d’immeuble de 1000m2, dans un quartier défavorisé de Villefranche sur Saône (Belleroche), à été détruite laissant place un beau terrain appartenant aux bailleurs sociaux et l’Agglo. Ceux-ci ont décidé de mettre à disposition le terrain aux associations qui le souhaitent afin de faire vivre le quartier.
Equilibr’émoi postule et décide de mettre en place un jardin partagé (potager et horticulture) sur une parcelle de terrain de 300 m2.
Ce territoire est vulnérable en termes d’hygiène alimentaire, d’obésité, de surpoids, d’approche globale de la santé. Par sa fonction transversale, le jardin touche plusieurs champs : l’éducation à la citoyenneté, à la santé, à la culture, le rapprochement avec la nature, le respect. Il permet l’ancrage de certaines valeurs fondamentales comme la rigueur, la persévérance, l’estime de soi mais aussi le respect.
Le jardin est de plus en plus perçu comme un havre de paix, un lieu de plaisir et de convivialité en remettant l'homme au centre de l'espace.
Ce jardin même en ville et particulièrement dans un quartier QPV défavorisé devient essentiel parce qu'on s'y ressource, on y renoue avec des gestes oubliés, la notion des saisons, le plaisir du goût des choses, de prendre le temps de regarder. Le jardin devient alors support supports d’échanges, d’activités, de créativité, de prendre-soin, d’autonomie, de sensations, de rêveries. Le nôtre est bien entendu sein et durable. Ce jardin est participatif car il est pensé, imaginé, créé et entretenu par les membres de l’association et les habitants du quartier.
Notre jardin partagé est multifonctionnel, il permet également d’avoir un espace ou on peut pratiquer de l’activité physique, aussi Equilibr’émoi décide, de mettre en place, autour de ce jardin, de l’initiation de Taichi et de sophrogym, afin d’inciter les habitants à sortir de leur quotidien et de s’approprier ce jardin. Dans ces temps d’activités, Equilibr’émoi crée du lien et sensibilise les riverains, y compris les enfants au problème de l’obésité qui touche de nombreuses familles défavorisées. En outre, Equilibr’émoi participe au projet « de la graine à l’assiette » avec les écoles depuis 2 ans, l’idée étant de faire participant les écoliers au projet en question dès la rentrée scolaire.

 

Candidature 2

Hôpital de la Croix Rousse - GHN / Hôpital Femme Mère Enfant – GHE

« Une technique de bipartition pour les transplantations hépatiques »

 

Un greffon hépatique issu d’un donneur adulte est fréquemment utilisé pour une greffe de foie chez un enfant inscrit sur liste d’attente. Ceci est rendu possible par le partage en deux (bipartition ou « split ») d’un foie entier issu d’un donneur décédé avec la plus petite partie (25-30%) qui est utilisée pour une greffe chez un enfant alors que la plus grande partie restante (70-75%) peut également être greffée chez un adulte. Cette technique de bipartition permet non seulement de greffer des enfants à l’aide d’un foie partiel mais également de réaliser 2 greffes à partir d’un seul donneur. Il s’agit d’une intervention très technique réalisée sur un greffon qui est conservé de façon statique avec une solution de conservation en hypothermie à 4°. La réalisation de la bipartition augmente la durée de conservation de l’organe dont les qualités intrinsèques s’altèrent avec la durée de préservation (telle une batterie qui se décharge) exposant à une diminution des chances de succès de la greffe, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.
Le développement des machines à perfusion permettant une conservation dynamique des greffons par perfusion de l’organe par ses vaisseaux avec une solution enrichie en oxygène représente un progrès majeur pour optimiser la qualité des greffons entiers.


Nous avons développé une technique novatrice qui autorise la réalisation de la perfusion hypothermique oxygénée au cours de la bipartition permettant une optimisation des 2 greffons partiels destinés aux enfants et aux adultes.


Les résultats prometteurs obtenus sur les 10 premières greffes réalisées au sein des Hospices Civils de Lyon nous incitent à développer et à diffuser cette technique novatrice en France et dans le monde.

Crédit photo : Victoria Philippe

Candidature 3

Polyclinique Lyon Nord

« Une bande dessinée qui rend visible le parcours

du patient dans un service d’urgences »

Informer le patient et son entourage, s’assurer de leur compréhension, c’est permettre au patient de devenir acteur de ses soins et d’en améliorer la qualité. Cela est notre priorité.
Cependant, entrer dans un service d’urgence, c’est arriver dans un univers inconnu avec ses codes et un vocabulaire spécifique. Cela est souvent vécu comme stressant, inattendu, voire angoissant pour le patient et son entourage.
Différents retours de patients et accompagnants nous signalent le manque d’informations et l’incompréhension du circuit.

 

L’équipe paramédicale s’est posée la question de comment pouvait-elle agir sur sa communication afin de répondre aux besoins du patient et ainsi améliorer sa prise en charge.

L’art est un moyen universel de communication, une ouverture, une passerelle entre différentes cultures, différentes personnes. L’objectif est de rendre visible le parcours du patient dans un service d’urgences via une bande dessinée.
Nous souhaitons un support de communication accessible à tous, facile à comprendre que ce soit par le texte mais également par l’image.
Un groupe de travail a été créé en interne au sein de la polyclinique en avril 2018.
5000 exemplaires de la bande dessinée ont été imprimé.